Newsletter

 
 

Actualité

Nouveau site HomeLink

Le 13 mars 2015 à 11:06

homelink

Homelink, vétéran de l’échange de maisons, fête dignement ses 60 ans. Le site a fait peau neuve cet hiver. Forts de leur 13000 inscrits, échangeurs de maison le plus souvent expérimentés, les animateurs de Homelink se mettent définitivement à la page du web.

En faisant une étude sur ses abonnés, le site a constaté que :

  • Les Français partent plus souvent en Europe (notamment en Italie)
  • Les échanges en France augmentent également, probablement pour les mêmes raisons financières
  • Les échanges durent en moyenne un peu plus de 15 jours
  • Ils concernent surtout les familles avec enfants

Nous en avons profité pour actualiser la fiche de présentation du site sur Camago.

Très bonne journée à tous.

Martin

 

Echanger sa maison
Le nouvel esprit du voyage

Le premier guide complet sur l'échange de maison.
En vente dès maintenant !

Echanger sa maison, le nouvel esprit du voyage Je commande

Trouvez le site d’échange de maison qui est fait pour vous

Il existe 60 sites d'échange de maison à travers le monde. Camago vous aide à trouver celui qui correspond à votre façon de voyager.

Comparez les sites !

Faites des économies !

Camago vous permet d'économiser jusqu'à 60 Euros sur vos inscriptions aux différents sites d'échange de maison partenaires.

En savoir plus...
Soutenons La Quadrature du Net !
 

Les commentaires récents : 3 réactions

 

L’échange de maison ouvre le champ des possibles, avec des points et des ballons ! | Camago,  le lundi 28 novembre 2016 à 13:53  #  

[…] to Guest, qui était jusque-là réservé à des happy few » de Trocmaison, Love Home Swap ou Homelink.  Guest to Guest revendique d’avoir ouvert l’échange de maison à des personnes qui […]

 
 

Échanger son studio avec vue, contre un palace, c’est possible ! | Camago,  le dimanche 9 octobre 2016 à 22:04  #  

[…] sites historiques de l’échange de maison comme Homelink, Intervac ou Trocmaison, qui sont nés d’une idéologie post soixante-huitarde, n’ont […]

 
 

Les enseignants, pionniers et inconditionnels de l’échange de maison. | Camago,  le jeudi 22 septembre 2016 à 01:07  #  

[…] celui de Jan Ryder, qui dirige un petit réseau des forces armées britanniques,  avant de devenir HomeLink en 1980 et de peu à peu s’étendre de manière internationale. Internet n’existe pas […]

 
 

Laisser un commentaire