Newsletter

 
 

Témoignages et expériences

Interview Kristina Caillaud, présidente Intervac France

Le 26 mai 2009 à 08:28

© Kristina Caillaud, Intervac

© Kristina Caillaud, Intervac

Camago : quand est né Intervac ?

Kristina Caillaud : Intervac est le pionnier de l’échange de maison. Européen au début, il a été créé par des enseignants suisses et hollandais en 1953. Puis ils ont été rejoints par des enseignants anglais au début des années soixante. A cette époque cela représentait déjà six pays : Suisse, Hollande, Danemark, Angleterre et Allemagne. On a basculé sur Internet fin des années 90.

Camago : quelle équipe est derrière Intervac ?

K.C : Intervac est une association internationale dont le siège est en Suède. Une trentaine de représentants travaillent ensemble et gèrent chacun les adhésions de leur pays. Chaque pays reverse une partie de ses gains à Intervac international la maintenance et la promotion du site international. En France, je suis toute seule et ai rejoint Intervac en 2000. Nous avons un statut d’agent de voyage. On propose via notre partenaire Go Voyage des comparatifs de vol.

Camago : combien avez-vous d’annonces ?

K.C : 20 000 sur l’ensemble du réseau. Celles qui sont indisponibles sont déclarées comme telles par un feu rouge. Ainsi, on ne perd pas de temps à contacter quelqu’un qui n’est pas disponible. En France on a Intervac.fr, avec environ 2000 annonces, pour les gens qui veulent partir en France uniquement et Intervac.com pour les Français qui veulent partir à l’étranger, avec entre 1500 et 2000 membres français. Les gens chez nous font beaucoup d’échanges de maison, plus de deux échanges par famille en moyenne.

Camago : que vous demandent les membres ?

K.C : On reçoit pas mal de courrier et de mail. Une trentaine d’E-Mail par jour, pour avoir de l’information. Mais jamais de problèmes importants. On a dû exclure notre dernier membre il y a huit ou neuf ans. C’est donc très rare. Lorsque des gens sont coincés au dernier moment parce qu’une famille s’est désistée, on essaie de leur trouver un autre échange pas loin, grâce à un système d’entraide. Les gens sont très coopératifs.

Camago : quelles sont les tendances du moment ?

De plus en plus d’échanges de maison à l’intérieur de la France. Et pas mal de demandes de la presse pour faire des reportages !

Camago : avez-vous une politique concernant les assurances ?

On ne donne pas d’assurances particulières car le code général des assurances couvre l’échange. Le multirisque habitation couvre vos échangeurs lorsqu’ils sont chez vous et la responsabilité civile vous couvre lorsque vous êtes chez eux (ndlr : pour un séjour de moins de trois mois).
Pour les échanges de voiture on propose un contrat qu’il faut soumettre à son assureur. C’est un modèle téléchargeable et bilingue. Le contrat d’échange à proprement dit est plus moral que juridique.

Camago : avez-vous des nouveautés à annoncer ?

K.C : On va sortir une nouvelle version du site dans les prochaines semaines. Avec beaucoup plus de fonctionnalités. Par exemple on va mettre en place la recherche inversée, pour avoir rapidement toutes les annonces des habitants du pays que vous visez et souhaitant aller dans votre ville. On va également mettre en place une messagerie, avec des réponses type pour ceux qui le souhaitent. On va clarifier l’information sur nos différents tarifs par pays et rendre l’inscription plus rapide. On va peut-être baisser les tarifs à l’international. Quand on a été membre à l’international on a déjà automatiquement une réduction de 10 %.

>> Tout savoir sur www.intervac.fr

 

Echanger sa maison
Le nouvel esprit du voyage

Le premier guide complet sur l'échange de maison.
En vente dès maintenant !

Echanger sa maison, le nouvel esprit du voyage Je commande

Trouvez le site d’échange de maison qui est fait pour vous

Il existe 60 sites d'échange de maison à travers le monde. Camago vous aide à trouver celui qui correspond à votre façon de voyager.

Comparez les sites !

Faites des économies !

Camago vous permet d'économiser jusqu'à 60 Euros sur vos inscriptions aux différents sites d'échange de maison partenaires.

En savoir plus...
Soutenons La Quadrature du Net !

Laisser un commentaire