Newsletter

 
 

Témoignages et expériences

Pascale, la passion Californie

Le 11 février 2009 à 01:36

Pascale, 45 ans, journaliste et écrivain, Paris. Echange sa maison depuis dix ans. Elle a effectué huit échanges de maison.

Camago :Quel est votre meilleur souvenir d’échange ?

P : J’ai fait un voyage en Floride extraordinaire. Jamais, je n’aurais pensé que je pourrais vivre un jour sur Sanibel Island. C’est un territoire qui parait sauvage et en tout cas extrêmement sauvegardé. Les gens avec qui nous avons échangé sont devenus des amis. Car ils sont arrivés deux jours avant notre départ là-bas et nous avons diné ensemble. Dès que nous sommes arrivés sur place, leur meilleur copain est venu nous chercher en bateau et nous a emmenés voir les requins au large. Ensuite, il nous a emmené faire de la pêche. Cet endroit est paradisiaque et sauvage. On en a profité dans les meilleurs conditions. C’était génial.

2) Camago : Quel est votre pire (ou plus étrange) souvenir d’échange ?

P : On a échangé une fois avec une famille du Portugal. Ils habitaient au centre de Lisbonne. Le logement était bien mais en arrivant, on a réalisé que le monsieur avait en fait aménagé son garage. Il habitait au-dessus alors que lui est allé chez nous. Ça faisait un peu location de vacances, ou logement d’appoint. Sans trace de vie. C’est sûr que ce n’était pas ce qu’on attendait, mais c’était quand même bien, parce que bien aménagé.

3) Camago : Que diriez-vous pour convaincre ceux qui hésitent à échanger ?

P : Je dirais une chose : “A bas les hôtels, à bas les réseaux touristiques !”. Je pense que le continent asiatique est le dernier continent où on peut encore passer par les hôtels sans avoir le sentiment d’être parqué. Partout ailleurs, on a le sentiment d’être coupé de la vraie vie des gens. Moi, je ne veux plus de ça. Moi j’ai envie d’être avec les autres, parmi eux. J’ai trouvé une formule pour exprimer ça. Je cherche le “dépaysement existentiel”. Me donner l’impression non pas que je vais ailleurs mais que je m’échappe des rails de ma vie.

4) Camago : Quel serait votre conseil pour trouver quelqu’un ?

P : Franchement, il faut s’y prendre longtemps à l’avance. Et surtout ne pas être passif. J’entends trop souvent des amis dire “C’est bizarre, je ne reçois aucune proposition” sans eux-mêmes envoyer des mails. Il faut y aller. Tant pis si tu écris à plein de gens. Moi, je commence en novembre pour les vacances d’été. Une première vingtaine de mails sur la destination que je veux. Et ça doit être finalisé fin février. Je dois pouvoir acheter mes billets fin février. Il faut anticiper, garder l’esprit ouvert si la destination que vous voulez n’est pas possible. Et toujours recommencer. Heureusement, jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais dû changer de destination.

5) Camago : Quelle est la destination de vos rêves

P : Je fantasme sur le Brésil !

 

Echanger sa maison
Le nouvel esprit du voyage

Le premier guide complet sur l'échange de maison.
En vente dès maintenant !

Echanger sa maison, le nouvel esprit du voyage Je commande

Trouvez le site d’échange de maison qui est fait pour vous

Il existe 60 sites d'échange de maison à travers le monde. Camago vous aide à trouver celui qui correspond à votre façon de voyager.

Comparez les sites !

Faites des économies !

Camago vous permet d'économiser jusqu'à 60 Euros sur vos inscriptions aux différents sites d'échange de maison partenaires.

En savoir plus...
Soutenons La Quadrature du Net !

Laisser un commentaire